Journal Officiel de la Société de Radiologie d’ Afrique Noire Francophone / Official Journal of the Radiological Society of Francophone Africa

Profil des anomalies significatives du rachis lombaire   la tomodensitom©trie pour lombalgies chez 403 patients   Saint-Louis au S©n©gal

Ibrahima FAYE, Fallou Galass NIANG, Abdoulaye Dione DIOP, Aicha NDICHOUTT, Abdoulaye Ndoye DIOP

Résumé


Objectifs:dresser le profil ©tiologique   la tomodensitom©trie desdouleurs lombaires chez 403 patients.

Mat©riels et m©thodes: il sâagissait dâune ©tude transversale   propos de 403 dossiers collig©s sur une p©riode de 15 mois au service dâImagerie du Centre Hospitalier R©gional de Saint-Louis du S©n©gal. Tout patient adress© pour scanner lombaire a ©t© inclus quel que soit son ¢ge, son sexe ou son indication. Les patients dont le scanner ©tait normal ont ©t© exclus. Les examens ©taient r©alis©s avec un scanner 16 coupes de type Siemens.Les param¨tres ©tudi©s ©taient lâ¢ge, le sexe, lâindication et les r©sultats de lâexamen tomodensitom©trique. Le recueil et lâanalyse des donn©es ont ©t© effectu©es   lâaide du tableau Excel 2010 et du logiciel SPSS 22. Le test exact de Fisher a ©t© effectu© et un seuil de signification &=5% a ©t© fix©.

R©sultats: Lamoyennedâ¢ge de la population dâ©tude©taitde 45 ansavecdesextrªmesde 16 anset 89 ans et un genre ratio de 1,3. Latranchedâ¢ge de 31 ans â? 40 ans©taitpr©dominante. Sur le plan clinique, 213 patients soit 52,9% ©taient adress©s au scanner pour douleurs lombaires non sp©cifiques contre 47,1% de cas pour sciatalgie. Parmi ces derniers les 21,3% pr©sentaient une sciatalgie bilat©rale, 14,4% avaient une sciatalgie droite tandis que 12,7% pr©sentaient une symptomatologie   gauche.Une discopathie d©g©n©rative ©tait not©e dans 92,3% des cas avec un conflit disco-radiculaire retrouv© chez 41,2% de ces patients.Une hernie discale ©tait pr©sente chez 93 patients (23%). Elle ©tait lat©rale dans 46% des cas, m©diane dans 45% et foraminale dans 9% des cas. Les atteintes arthrosiques ©taient repr©sent©es par les spondylophytes (47,9%), lâ©rosion des plateaux vert©braux (9,2%) et le ph©nom¨ne de vide discal (18,4%)

La lyse isthmique ©tait observ©e dans 9,4% des cas. Les troubles de la statique rachidienne ©taient retrouv©s chez 17% des patients et les anomalies transitionnelles chez 11,4% des patients avec sacralisation de L5 dans 7,2% et lombalisation de S1 dans 4,5%.Le canal lombaire ©troit repr©sentait 7%, les l©sions traumatiques 5%, les l©sions infectieuses 1,5% des cas, les l©sions inflammatoires 2,7% et l©sions dâallure tumorale 2,5%.Nous avions not© une d©g©n©rescence graisseuse des muscles rachidiens chez 2,2% des patients.

Conclusion: La majorit© des patients adress©s pour TDM lombaire est relativement jeune avec des ©tiologies domin©es  par les discopathies d©g©n©ratives. La TDM nous a permis de faire une analyse morphologique exhaustive et dâavoir une orientation ©tiologique de ces douleurs lombaires mªme si lâIRM reste lâexamen de r©f©rence.

Mots-clés



Texte intégral :

PDF

Renvois

  • Il n'y a présentement aucun renvoi.


? ? ? ? ?  ?  ? ? ? ? ? ?